La génération Y comme « Yes, we can! »

Un triste constat chez les jeunes Français

Pessimistes, résignés, désabusés, cyniques… Voilà les termes que je trouve dans les articles que je lis quand on parle des jeunes Français.
Système scolaire défaillant, formant des élites et laissant sur le carreau les plus en difficulté; situation de l’emploi désastreuse obligeant les jeunes à enchaîner stages et CDD à bac+5, le tout dans un contexte de crise.
A celà s’ajoute le discours anxiogène des médias qui alimentent cette peur et celui des parents qui, nostalgiques de leur époque “yéyé”, prévoient un avenir bien sombre pour leurs enfants. Bon et maintenant, on fait quoi ?

Continue reading

La réussite, une question de chance ?

Voici une vidéo qui peut considérablement changer votre façon de voir les choses concernant la réussite et la chance.

Avis aux fatalistes, aux pessimistes, à ceux qui pensent que « dans la vie, on a de la chance ou on en a pas » : la chance est une compétence qui se travaille !

Voici ce cours magistral (dans tous les sens du terme) de Philippe Gabilliet, professeur en comportements organisationnels et leadership à ESCP Europe depuis 1995.

Image de prévisualisation YouTube

Pour résumer :

La réussite repose sur le talent, le travail, les outils dont on dispose et … la chance !

Qu’est ce que la chance? C’est la capacité pour une personne à créer autour d’elle des conditions d’apparition des opportunités, à gagner des concours de circonstances et à créer des ouvertures.

Les opportunités peuvent se présenter sous 4 formes :
  1. Les rencontres : en rencontrant quelqu’un, il se passe quelque chose, une ouverture du champ des possibles qui n’existait pas il y a encore 5 minutes.
  2. L’information : une information que je saisis va ouvrir le champ des possibilités.
  3. L’écoute des décisions : quelqu’un, en prenant une décision va créer volontairement ou involontairement une possibilité pour moi d’action nouvelle.
  4. La demande : je vais entendre une demande que je suis le premier à avoir perçue.

Alors comment créer les conditions de la chance? Il existe 4 facteurs qui vont vous permettre de développer ces opportunités :

  1. La vigilance : soyez attentif à ce qui se passe autour de vous, soyez curieux. La chance déteste la routine. Pour rentrer dans des opportunités nouvelles, il est bon de sortir du cadre, de sa zone de confort. Il est important de se mettre en situation de vigilance par rapport à ce qu’il se passe autour de vous et à ce qu’il y a de nouveau.
  2. L’anticipation : il faut être préparé à la chance. « La chance ne favorise généralement que les esprits préparés » selon Pasteur. Plus vous allez être habité par un projet, une envie, plus votre machine à percevoir les opportunités intéressantes sera prête à fonctionner au quart de tour.
  3. Le réseau : il ne s’agit pas de collectionner les cartes de visite, mais bien de passer son temps à essayer de mettre les autres en relation. Et naturellement un certain nombre d’opportunités vous reviendront.
  4. La façon de rebondir après un échec : parfois il y a des échecs, des erreurs, des conflits. Mais la chance, c’est aussi la capacité que vous allez avoir à rebondir, à utiliser un échec comme un produit de départ pour recommencer quelque chose.
Et pour finir, 2 petits secrets :
  1. La meilleure façon pour atteindre ses objectifs dans la vie, c’est encore d’aider ceux dont on a besoin à atteindre les leurs.
  2. D’une façon générale, la meilleure façon de rencontrer des opportunités, c’est déjà d’en être une soi-même !