« Comment ignorer le regard des autres ? 6 bonnes raisons de ne pas y prêter attention » par Dorian V.

La peur du regard des autres

Le regard des autres est un problème de société qui touche énormément d’individus. Aujourd’hui, on parle même de 5% de la population atteinte de phobie sociale… L’image que nous donnons de nous-même aux autres est souvent jugée, en positif ou négatif, ce qui va générer en nous tout un tas d’émotions et l’envie de plaire à autrui. Certains sont tellement attachés à leur image que toute leur vie est basée sur celle-ci.

La société d’image dans laquelle nous nous trouvons veut que l’on corresponde à certaines normes, certaines façons de penser. Ainsi, on voit très jeunes, dès le collège voire avant, des clans se dessiner. Il y a ceux qui sont « swag » signifiant « stylé » ou « qui a la cote », ceux qui aimeraient le devenir, les indifférents à tout cela et les bouc-émissaires.

En y regardant de plus près, il y a ceux que le regard des autres fait exister : les swags. Néanmoins, on peut vite tomber de swag a beaucoup moins swag sur un simple événement banal. Puis il y a ceux qui aimeraient attirer le regard des autres et qui y arrivent très difficilement. C’est souvent les timides ou les boulets pour les moins chanceux. Et enfin, les intermédiaires pour qui ce jeu là est ridicule. Ils se préoccupent de ce qui les intéresse et non du regard des autres.

Néanmoins, pour beaucoup d’entre nous, c’est le regard des autres qui nous crédibilise ou non dans nos projets et dans notre vie. Ainsi, en s’identifiant au jugement que les autres ont vis-à-vis de nous-même, nous prenons confiance en nous ou au contraire, nous nous dévalorisons. Or, c’est un cycle vicieux dans lequel, nous allons toujours être en quête du meilleur pour ne pas décevoir les autres alors qu’au moindre faux pas, notre réputation en prend un coup.

Voici donc 6 bonnes raisons de ne plus avoir peur du regard des autres.

Les autres vous veulent du bien

Hé oui, c’est une idée pas assez répendue mais la grande majorité des personnes de ce monde vous veulent du bien ! Très peu vous veulent du mal, certains s’en foutent, beaucoup sont prêts à vous aider si vous leur demandez gentiment. Alors pourquoi avoir peur d’un regard bienveillant à notre égard ?

Vous représentez un septmilliardième de la population de la planète

Vous avez chaud, les mains moites, le visage brulant et pourtant ce n’est pas la fièvre ? Non, vous prenez parole en public ou avez des interractions avec d’autres personnes où vous avez un rôle majeur… Et là vous vous dites que les autres sont en train de voir votre malaise et vous vous sentez encore plus mal… STOP !

Imaginez qu’il y ait une loupe sur vous et cette loupe s’éloigne et s’éloigne de plus en plus… Vous vous voyez tout entier, puis la pièce dans laquelle vous vous trouvez, puis le bâtiment, puis le quartier, la ville, le pays, le continent, la planète, la galaxie, l’univers….

  • Que représentez-vous à cette échelle ?
  • Pensez-vous qu’il vaille la peine de s’inquiéter de vos petites peurs par rapport à la grandeur de l’univers et des grands problèmes de l’humanité ?

Nous n’avons pas tous les mêmes valeurs

Vous voyez le monde d’une certaine façon grâce à vos croyances que vous avez forgées pendant toute votre vie. Les autres voient le monde différemment que vous. Face à une même situation, vous ne verrez donc pas les mêmes choses. D’autres peuvent se permettrent d’émettre un avis sur vous, que vous ne partagez pas car vous n’avez pas les mêmes croyances que lui. Vous n’êtes, en d’autres termes, pas dans le même univers.

La parole et le regard des autres peut vous servir de remise en question afin de remettre en question vos propres croyances par le doute. Ils ne doivent nullement vous affecter personnellement.

La liberté de faire ce que l’on veut

Avez-vous déjà essayé de faire quelque chose dans un endroit où il y a plein de monde comme si vous étiez seul au monde ? Si votre réponse est non, essayez. C’est un des meilleurs exercices que je connaisse pour se décomplexer du regard des autres.

Certains sont génés rien qu’en marchant dans la rue ou un regardant une vitrine de magasin. Qui va vous en vouloir de faire ce que vous voulez ? Personne. Absolument personne ! Alors allez-y, osez ! Et osez ignorez le regard des autres.

Ce que les autres pensent réellement de vous

Vous n’en savez rien… Ou alors avez-vous déjà demandé ? Nous en revenons aux croyances. Chacun pense différemment et vous pouvez penser que certaines personnes pensent telles choses de vous, alors que pas du tout.

Eviter à tout prix de vous inventer des histoires. Osez remettre en question ce que vous pensez. Vous êtes qui vous êtes. Vous le savez. Les autres probablement pas. Soyez-vous même et les autres sauront vous reconnaître en une personne épanouie et sûre d’elle.

Certaines personnes ont un handicap qui coûte cher à leur image et il faut une vraie force mentale pour passer au-dessus des préjugés des autres. Si ces personnes sont capables de surmonter le regard des autres, tout le monde le peut.

De même pour les homosexuels. Le regard des autres est souvent dérangeant, insoutenable pour d’autres. Etaler au grand jour sa différence peut ne pas être une bonne chose vis-à-vis des personnes extrémistes qui vouent une haine à la différence tels que l’handicap ou l’homosexualité. C’est ainsi se mettre en danger. Mais ce n’est pas pour autant qu’il faut se cacher. Chacun a le droit de vivre sa vie comme il l’entend mais je vous conseille de jouer la carte de la modération.

Si aujourd’hui, vous souffrez du regard des autres à cause d’une différence, c’est que vous n’êtes pas encore prêt à 100% à l’accepter. Faire un travail sur soi peut vous aider à comprendre pourquoi vous avez encore des blocages.

Le bonheur ne dépend pas des autres

En montrant une bonne image de vous-même, vous recherchez la reconnaissance des autres. Et celle-ci peut être un vrai tremplin pour vous dans le développement de vos projets si vous développez une vraie confiance en vous et en vos capacités. Néanmoins, ce n’est pas cela qui va vous rendre heureux sur le long terme. Le bonheur est l’accomplissement de soi et c’est donc un état intérieur sur lequel le regard des autres n’a aucun effet

Tout le monde peut vivre heureux dans la plus neutre des normalité et dans les extrêmes. Tout dépend où vous en êtes et où vous voulez aller. Dans tous les cas, le regard des autres n’y est pour rien.

 

Et vous, avez-vous peur du regard des autres ? Savoir ignorer le regard des autres est une grande qualité. Quelles sont vos techniques pour y arriver ? J’attends vos réactions :)

 

Laisser un commentaire